6 juin 1944 – Le débarquement de Normandie

6 juin 1944

6 juin 1944

Musique du film.- Anna Marly- Michel Sardou – Jean Ferrat.2020.mp3

Le débarquement de Normandie

Bataille de Normandie
Description de cette image, également commentée ci-après
Un LCVP à Omaha BeachNormandie, France le .
Informations générales
Date  – 
(2 mois et 23 jours)
Lieu Normandie,
Ouest de la France
Issue Victoire des Alliés
Tête de pont alliée en France : ouverture d’un troisième front soulageant le front russe
Belligérants
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau du Canada Canada
Drapeau de la France France Combattante
Drapeau de la Pologne Armée polonaise de l’Ouest
Drapeau de la Tchécoslovaquie Forces tchécoslovaques libres
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau de la Belgique Forces belges libres
Drapeau des Pays-Bas Combattants néerlandais
Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Drapeau des États-Unis Général Eisenhower
Drapeau du Royaume-Uni Maréchal Montgomery
Drapeau des États-Unis Général Bradley
Drapeau de la France Général Leclerc
Drapeau de l'Allemagne Feldmarschall von Rundstedt
Drapeau de l'Allemagne Feldmarschall Rommel (absent le 6 juin 1944)
Drapeau de l'Allemagne Général Dollmann
Drapeau de l'Allemagne Général Heinz Lammerding
Drapeau de l'Allemagne Feldmarschall von Kluge
Drapeau de l'Allemagne Feldmarschall Model (après le 17 Août)n. 1
Forces en présence
1 000 000 hommes (11 juin)[réf. nécessaire]
1 452 000 hommes (25 juillet)
2 052 299 hommes (21 août)
2 876 000 hommes (29 août)
380 000 hommes (1 000 000 dispersés sur l’ensemble de la France)
Pertes
forces terrestres : 209 672 tués, blessés
et disparus (tués : 36 976 ; disparus : 19 221)
forces aériennes : 16 714 tués et disparus
population civile : 50 000 tués, blessés et disparus (dont tués : 33 000)1
200 000 tués et blessés (tués : 50 000) 200 0

La bataille de Normandie

La bataille de Normandie, nom de code opération Overlord (en français, Suzerain), est l’une des grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale sur le théâtre militaire européen. Elle se déroule entre juin et  en Normandie, et permet aux Alliés d’ouvrir un nouveau front en Europe de l’Ouest, face aux troupes du Troisième Reich. Elle débute le mardi  — appelé Jour J — par le parachutage des premiers combattants à l’intérieur des terres, puis le débarquement (codé opération Neptune) d’importantes forces d’infanterie sur les plages de l’ouest du Calvados et de l’est du Cotentin. Elle s’achève entre le  (fermeture de la poche de Falaise) et le  (fin des opérations de franchissement de la Seine par l’armée allemande), simultanément avec la Libération de Paris le 25 août. Son effet est renforcé par l’opération Bagration lancée le 22 juin par Staline sur le front de l’Est, et par le débarquement de Provence le 15 août. Certains historiens considèrent que la bataille de Normandie s’achève le 12 septembre avec la libération du Havre.

Cette bataille a pu être engagée et gagnée grâce à ce qui reste encore aujourd’hui la plus grande opération logistique de débarquement militaire, trois millions de soldats, principalement américainsbritanniquescanadiensaustraliensnéo-zélandais, mais aussi d’autres forces alliées (Forces françaises libresArmée polonaise de l’Ouestbelgestchécoslovaquesnéerlandaises et norvégiennes) traversant la Manche depuis la Grande-Bretagne pour débarquer en Normandie, dont plus de 150 000 pour le seul jour J. Outre cet effectif colossal qui garantit la supériorité numérique des Alliés, ceux-ci disposent d’un matériel terrestre et aérien considérable, la proximité des bases aériennes britanniques puis la création d’aérodromes en France ainsi que de ports provisoires leur donnant à la fois la maîtrise totale du ciel et des ressources sans cesse croissantes en hommes, en véhicules, en munitions et en équipements.

+++++++++++